• Fable Batracienne

    Dans une marmite remplie d'eau froide nage tranquilement une grenouille.
    Sous la marmite, le feu chauffe doucement l'eau. Celle-ci est bientôt tiède. trouvant cela plutôt agréable, la grenouille continue de nager. La température continue de grimper. L'eau est maintenant chaude. C'est un peu plus que n'apprécie la grenouille ; ça la fatigue un peu mais elle ne s'affole pas pour autant. Cette fois, l'eau est vraiment chaude. La grenouille triuve cela désagréable mais, affaiblie, elle le supporte et ne fait rien. La température continue de monter jusqu'au moment où la grenouille finit par cuire et meurt.
    La même grenouille plongée directement dans l'eau à 50° aurait instantanément donné le coup de patte salvateur qui l'aurait éjectée de la marmite.
    Cette expérience montre que, lorsqu'un changement s'effectue lentement, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte.
    Regardons ce qui se passe dans notre société depuis quelques temps : nous subissons une lente dérive à laquelle nous nous habituons. Des tas de chose qui nous auraient horrifiés il y a 20 ou 30 ans ont été peu à peu banalisées. A ce jour, elles ne nous dérangent que mollement, voire nous laissent carrément indifférents.
    Sommes-nous déjà à moitié cuits ?

    Texte transmis par un formateur de l'Iframes, auteur inconnu.
    « Nouveau code gratuit pour nos anomalies hors-normesQu'est-ce que la schizophrénie ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :