• Haram les religions prosélytiques ?

    Si il fallait interdire quelque chose on devrait interdire le prosélytisme religieux, car il ne respecte pas la liberté d'opinion. Un exemple il y a quelques années je tchatchais sur odigo. J'étais régulièrement spammé par des islamistes. Cette pratique était systématisée à un point que certaines femmes finissaient par afficher une mise en garde demandant de ne pas venir les ennuyer avec l'islam. Personnelement j'ai tenté de discuter avec une de ses musulmanes qui m'avait spammé message de propagande avec le lien d'un site de pub dedié genre : voit comme allah le seul dieu est grand... J'ai voulu discuter avec cette personne, je crois que chacun est dieu de sa réalité et que si l'on prend l'ensemble de l'humanité on a quelque chose, genre l'inconscient collectif, qui pourrait être vu comme dieu. J'ai donc commencé par développer ma pensée en parallèle, mais dès l'instant ou j'ai divergé de son dogme religieux, à savoir que j'ai expliqué que c'était de l'ordre spirituelle et personnel, comme une forme d'eveil, que les religions mettaient des oeillères devant les yeux des pratiquants pour mener leurs moutons, alors que (peut être ?) les prophètes quels qu'ils soient utilisaient le doute pour amener la prise de conscience, l'esprit critique, changer les esclaves aveugles en hommes libres... (J'idealise un peu peut être ?). Que bien souvent les religions détournaient les paroles des prophètes pour les interpréter à leur profit. Qu'en définitive la meilleur façon (la plus juste ?) de croire en dieu était non pas de faire du prosélitisme mais d'appliquer ce en quoi l'on croyait sur sa vie. Que ce qui a le plus nuit, à ou aux dieux, ce sont les religions. Car à cause d'elle des personnes comme moi, préfère dire qu'elles ne croient pas en dieu plutot que d'être accoquinné avec les guignols autoritaires que véhiculent les religions, pour justifier leur autoritarisme... Donc dès l'instant où j'ai divergé elle m'a rappellé à l'ordre ensuite quand j'ai répliquer que chacun pouvait avoir sa vision de la réalité. Elle a commencé à m'insulter, puis comme je ne pliais pas elle m'a demandé mon adresse m'a dit qu'elle faisait parti de brigades m'a menacer de mort... c'était sans doute une intégriste... Cependant certains musulmans se complaisent à utiliser le boycott comme moyen de pression, pourquoi ne sent serven t ils pas pour boycotté les intégristes. A part ça ces caricatures sont de banales caricatures de journal on en voit de bien pires dans les journaux satiriques ou dans les bd humoristiques. En plus l'humour est très juste. Et si il y a insulte, elle n'est pas envers mahomet mais les intégristes qui salissent l'image de mahomet, ceci explique donc cela ? Pour résumer la diffusion sur le cable d'un feuilleton avec des rabins cannibales est elle moins pire que celle de dessin humoristiques ? Je veux dire que j'ai été choqué par ces attaques organisées semblent t il, (petit sondage quel pourcentage de musulmans vindicatifs à vu les caricatures danettes ? ) contre la liberté d'opinion, si l'on ne croit pas en une religion, il ne me semble qu'il n'y a pas lieu de prendre des précautions, sinon ceux qui croit aux extraterrestres seraient fort content d'être moins chahuté. J'ai réagit vivement en faisant un post sur mon blog sur le sujet alors qu'habituellenent je ne me souçis pas de l'actualité car il y a tant de sujets dramatiques que je passerais mon temps à cela... Je pense que si les musulmans ont été autant choqué que moi, ils comprendront pourquoi j'ai préféré être outrancier que subtil (mon mode de communication habituel) et ne m'en tiendrons pas rigueur, tout comme je ne leur tiendrai pas rigueur si ils cessent d'attaquer la liberté d'opinion. Comme le prosélitisme est encore toléré j'en profite pour leur donner une lecture d'un autre prophête que je préfère mille fois à mahomet (ce n'est pas kahlil gibran mais renée daumal) http://perso.wanadoo.fr/manna/Subversix/Oeuil1717.htm

    J'en profite pour relayer le très beau texte de philippe Val.


    Les versets érotiques.

    Je l'avoue chez nous l'amour,
    C'est la nuit et c'est le jour,
    On a des divans profonds,
    Des lits de trois mètres de long,
    Des coussins à l'orientale,
    Et des tapis de mosquées,
    Où on cueille les fleurs du mal,
    En effeuillant des baisers,
    On se tourne vers l'Orient,
    Et l'on commence ardemment,
    A gravir la grande échelle,
    Qui conduit au septième ciel.
    Alors on boit à l'amour,
    Un vin vieux et mordoré,
    Que la joie fasse des tours,
    Dans nos deux coeurs affolés,
    Je gagne le ciel d'un baiser,
    Sur la pierre noire et sacrée,
    Je rends grâces, du fond du coeur,
    Au mystérieux créateur,
    Qui a fait l'univers vivant,
    Avec la seule idée fixe,
    Que tout fonctionne en suivant,
    Un scénario classé X.
    Ami, plein de religion,
    Toi qui brûles de conviction,
    Sans doute, ma petite chanson,
    Te fait sortir de tes gonds,
    Mais la seule preuve que Satan
    Rôde encore chez les humains,
    C'est qu'un givré du turban
    Peut tuer l'auteur d'un bouquin.
    Sur terre, i'y a assez de trottoirs
    Pour en changer sans histoire,
    Si ton tabou c'est la Mecque,
    Moi, c'est ma bibliothèque.
    Tu es sûr d'avoir raison,
    Mais, hélas, tu n'es pas le seul,
    Tu aimes le thé, moi, le bourbon,
    Y'a pas de quoi s'foutre sur la gueule,
    Mais, si tu ris de mes tords,
    Je vais pas t'condamner à mort.
    Enivre-toi, si tu veux,
    D'Imam, de Pape et de Dieu,
    Défonce-toi à l'Eternel,
    Mais lâche un peu les bretelles,
    De ceux qui préfèrent trinquer
    Avec leur voisin de palier.
    D'ailleurs,moi, personnellement,
    J'ai pas grand-chose contre Dieu,
    Ce sont seulement ses agents
    Qui me sortent par les yeux,
    On s'invente des messieurs "plus",
    Pour faire des affaires Dreyfus,
    Les religions, de tout temps,
    Ont versé des fleuves de sang;
    Les credo et les "Je t'aime"
    De Rome à Jérusalem,
    Un beau jour, ont tous fini
    Par une Saint-Barthélemy.
    S'il y avait un Dieu bon,
    Doué de pouvoirs véritables,
    Il aurait viré ces cons,
    C'est donc nous les vrais coupables.
    Si divinité il y a,
    C'est la nature c'est le vent,
    C'est la terre, c'est toi, c'est moi,
    Pas de quoi s'crêper le turban,
    Comme le ruisseau dans le bois,
    Descendons le fil des jours,
    En écartant nos deux bras
    Quand surgit une île d'amour.
    Comme le ruisseau dans le bois,
    Descendons le fil des jours,
    En écartant nos deux bras
    Quand surgit une île d'amour.
    « Haram l'Islam !DESIRE of RELIGION (undergods) »

  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Février 2006 à 00:40
    re
    je comprend tres bien ce que tu veux dire! mahomet n'est pas un poete mais plutot un prophete il ne faut pas faire d'amalgame. il ne faut pas aussi generaliser et mettre tous les musulman sous le panneau d'islamiste! je ne suis pas un islamiste, je suis un musulman non pratiquant mais je n'accepte en aucun cas qu"on manque de respect �?�  mes croyances et mes convictions! moi je t'accepte que tu sois boudhiste, ath�?�©e, juif chr�?�©tien ou meme t�?�©oin de jeovah et je te respecte, est ce si dure me rendre la pareille! ignorance et d�?�©sinformation m�?�©diatique c\\\\\\\'est cela l\\\\\\\'origine du probl�?�©me �?�§a ne fera qu\\\\\\\'embaucher plus d\\\\\\\'extremistes dans les rangs du terrorisme!
    2
    Lundi 6 Février 2006 à 11:06
    Le prophète pas poète...
    "Mahomet n'est pas un poète" Hélas quel sage livre aurait été le coran. "Spammé par des islamistesé Je dis cela pour ne pas insulter les musulmans, le prosélytisme étant pour moi une insulte à dieu. Je suis profondément attaché à la liberté de croyance, pour moi c'est l'équivalent de la liberté d'opinion, de plus je dis, "si il fallait interdire il faudrait interdire le prosélytisme" (Je ne demande pas qu'on l'interdise, cela ne pourrait être fait que si ce sont les pratiquants qui choisent de respecter les laïcs) on est bien dans le contexte d'une réponse à l'infame tentative d'établir la chariah hors terre d'islam (conquête, je ne pense pas ? Mais agression, oui, voilà pourquoi je réagis.)en plus politiquement correcte, l'infame tentative de faire appliquer une loi religieuse dans des pays laïcs, ou est le respect ? En Inde la vache est sacré, es ce que cela est appliqué dans tout le monde ? Ne t'inquiète pas pour les embauches dans les rangs du terrorisme, toute personne qui respecte "vraiment" son voisin à assez d'esprit critique pour ne pas tomber dans le piège du fanatisme. Je suis d'accord sur la désinformation, exemple si les médias avait tous utiliser l'information correctement en publiant les caricatures, beaucoup de personnes se seraient rendu compte qu'il n'y a pas de quoi faire des massacres pour ça. Tu devrais peut être aller les voir, ainsi que les représentations perses, chiites, et autre dans la gallerie mohammed, dans le post suivant, par contre je te déconseille de regarder celles que les imams danois en délégation semble avoir fabriqué elles sont "vraiment" choquante. Il n'y a pas que les médias qui font de la désinformation.
    3
    Lundi 6 Février 2006 à 11:25
    Soyons lucides
    Désolé pour les fautes et merci pour ton commentaire. Je pense que des subtilités tels qu' établir une différence entre une croyance et une religion, sont difficile à saisir. Mais si tu crois en dieu cela en vaut la peine. Libérer dieu de la religion voila un combat qui mériterait d'être mené. Les poètes sont souvent des prophètes qui ne disent pas leur nom. Ainsi "Les poètes du Grand Jeu", Sayd Bahodine Majrouh, Kahlil Gibran et d'autres mériteraient d'être plus étudiés plutôt que le Coran qui contient des versets (soutrate 60 verset 4) difficilement compatibles avec un idéal de paix et de respect. Bien à toi. Ed End.
    4
    Uther
    Vendredi 10 Février 2006 à 16:47
    Le texte n'est pas de moi
    Le texte est une chanson de Philippe Val : Les Versets Erotiques Cordialement, Uther
    5
    Dimanche 12 Février 2006 à 20:37
    Les versets érotiques...
    Merci, de m'avoir fait connaître cette chanson inspirée et pour l'information, j'ai rectifié le nom de l'auteur.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :