• Infinity Pit's Trip Report

    En attendant la publication de l'Infini, pour fêter Uzumaki, voici un fragment d'une scène qui se situe au coeur d'une immense spirale noire. Je l'ai écrite avant hier, hier matin j'ai lu un article sur le disque de phaïstos, hier soir je regardais Uzumaki. Attention c'est une variation, dans la version finale les vieillards s'expriment au singulier...



    Salvia a roulé un grand cône et elle l'a allumé, en lui faisant décrire un cercle, au dessus du foyer.

    La nuit a dévoré l'enclave, tandis que nous tirions à tour de rôle, de grandes goulées, de grasse fumée.

    Ensuite, quand je croyais fermer mes yeux, ils s'ouvraient sur des visages âgés, penchés sur moi.
    C'est étrange, tous ces vieillards, on aurait dit la même personne.

    Chœur de vieillards : Si tu oublies cette phrase, quand tu viendras ici, nous ne seront plus là.

    Nous t'envoyons dans ce monde pour le féconder, ce ne sont pas des mots, ni des données conventionnelles,
    c'est plus que de la magie, tu portes un chemin inédit.

    Tu vois ce peu d'encre dans ta main, ce sang séché, c'est celui qui mène au champ des possibles,
    c'est la source de la vie.

    Ed : Se mettre à mort pour donner naissance à la vie ?

    Chœur de vieillards : Il faut traverser les limbes, ne pas se retourner.
    La terreur est un gardien qui ne laissera passer que l'innocence. Tu connais le chemin. Prends en bien soin.

    Ed : Que vont-ils faire de ce don ?

    Chœur de vieillards : Ils vont connaître l'amour et avoir envie de s'en nourrir de nouveau.

    Nous connaissions un enfant qui ne pouvait mémoriser les choses trop bonnes,
    alors chaque jour, il naissait de nouveau. Il s'appelait soleil.

    Ed : Vous voulez que je leur donne envie de vivre, vous voulez que je les rendent dépendants.
    Pourquoi ?
    Que sont-ils pour vous ?

    Chœur de vieillards : Tu connais la réponse. Ils sont notre espoir et nous ne voulons pas le perdre.

    Cela peut être ce que l'on veut que ça soit, tourment infernal ou clef du paradis, ce n'est qu'un outil tout dépend de l'usage que l'on en fait. Tu te doutes bien que je ne vais pas leur donner l'illusion hypocrite du choix, cela ne serait que leur en faire porter la responsabilité, le présent n'est qu'un instant au regard du temps, ce qu'ils appellent le choix ne peut être autre chose que la résultante de tous temps, hors du concept de réalité. Sans réalité ce ne sont plus des hommes.

    Ed : Je sais ce que vous voulez. Vous voulez réveiller les anciens dieux. Ceux qui vivent en chaque homme, c'est cela le secret de votre illusion. Plus exactement, vous êtes les anciens dieux et vous voulez reprendre possession de ce monde.

    Es ce que tu le feras ?

    Tous, comme des reflets, on est parti d'un rire un peu fou.

    Difficile de se trahir à moins d'oublier...
    « Télécharger les 36 Mp3 gratuits du premier album de Gestalt OrchestrAActualisation de la Division Cellulaire en cours... »

  • Commentaires

    1
    benji
    Vendredi 20 Octobre 2006 à 10:22
    salvia
    en lisan ton texte sa ma rappellé plein de souvenir de voyage avec la salvia sauf ke moi les gens ke je ressenté me disai ke je devai pas etre la pourrai tu m aidai?
    2
    Mardi 24 Octobre 2006 à 12:50
    Salvia Divinorum
    Merci pour se commentaire, cela me fait plaisir. Pas de souçi si tu as besoin d'aide n'hésite pas à m'envoyer un courriel.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :